Fragrances Secrètes ....

Ma définition d'une photo

Un modèle d'amour ...


Juste effleurer sans déflorer. Un délicat balayage, comme une plume fine, qui comble mais ne s'appesantit pas, comme une caresse, soyeuse et légère. Pour moi une photo réussie ne s'obtient que lorsqu'il y a une vraie confiance entre le photographe et son modèle, chacun a ses propres préoccupations, ses propres bornes, ses propres inhibitions.


C'est un dialogue sans mots, comme une valse lente, au cours de laquelle on n'offre que ce que l'on veut offrir, rien de plus. Je n'aime pas l'expression l'œil de la caméra, c'est impropre, cela donne un sentiment d'intrusion et des notions abstraites mais réelles de scrutation.


Léger comme l'air, voilà à mon sens la meilleure approche d'une bonne définition de la photographie avec un modèle. Surprendre un instant de grâce, dans une plénitude d’apaisement, comme une heureuse surprise, attendue mais improbable, qui se réalise parfois, comme un ciment lointain né de l'union de deux quintessences.


Au-delà du décors, et de tout ce que l'on peut mettre en avant pour la scène, accessoires, vêtements, corsets, matière, éclairage ... on recherche une vérité, comme une extraordinaire union, qui dépasse l'entendement et son carcan de logiques et de réalisme. Laisser une totale improvisation au modèle, le regarder évoluer, prendre possession de l'espace, de l'ambiance, de la situation, le laisser oublier les consignes et les obligations liées à notre réalisation. Puis, doucement, le laisser apprivoiser cet objectif noir, qui ne fait pas de bruit, et qui lui vole un peu de son âme, à chaque impulsion !


Ne rien brusquer, se laisser gagner par cette étrange symbiose, toute empreinte de confiance, qui s'établit instinctivement avec le temps, ou se perd dans les limbes ouatées de nos désillusions.


Alors, parfois, la magie s'opère. Rien n'a changé au dehors, seule la communion de deux êtres, qui s'accordent harmonieusement dans un ballet subtil. L'un s'apprête à donner de lui, l'autre s'autorise à prendre juste ce qu'on lui offre, et pas plus, par respect, comme un pacte secret, sorte de connivence passée sans un mot échangé, pur mouvement de cette délicieuse alchimie qui unit l'artiste et son modèle, à moins que le modèle soit le seul artiste, et le photographe, juste le témoin de cette extraordinaire métamorphose, comme l'avènement d'un nouveau papillon multicolore.


Il lui reste alors à capter cet instant magique et l'immortaliser avec la plus grande humilité.


C'est ainsi que je vois mon petit rôle au service de cet art, qui ne se transcende que par les vertus sublimées d'un modèle, qui s'offre dans sa "superbe nudité" (au sens figuré : sans fard, sans artifice, juste avec naturel) à un objectif amical, comme une ultime confidence, qui n'a de richesse que son éphémère réalité.


Au photographe de savoir figer cet instant rare et précieux, et c'est bien là ... son unique rôle !


La plupart de ces photos ne sont pas retouchées, juste attendre que les lumières soient en accord avec les décors.

Le rêve est la raison d'un seul La réalité est la folie de tous

Book réalisé sur BookFoto